5 conseils pour mieux gérer les conflits

5 conseils pour mieux gérer les conflits


5 conseils pour mieux gérer les conflits

Que demander de plus qu'une vie où règnent la paix et l'harmonie entre toutes les sociétés ? En effet, la paix est ce qu'il y a de meilleur. Pourtant, l'actualité en est tout autre. On connait encore des sentiments de vengeance, de haine et d'agressivité. Ce sont ces sentiments qui nous poussent à user de la force et de la violence. Par conséquent, avec l'usage des moyens forts, les conflits vont prendre place.

En tant qu'artisan pour la paix, l'ambassadeur de paix Prem Rawat envoie instantanément des messages de paix à travers le monde pour la préservation de celle-ci. Prem Rawat fait de son mieux pour dire non à la violence, car les conflits représentent une importante menace pour l'humanité.

Voici alors 5 conseils pour mieux gérer les conflits

1- Repérer les causes du conflit et prévenir les pressions ravageuses

Le conflit est bel et bien humain. Il peut se déclencher partout. Mais si vous voulez agir pour la paix, adopter les bonnes techniques pour le gérer. D'abord, vous devez déterminer les sources du conflit avec les personnes impliquées. En effet, il ne faut pas renforcer l'état du conflit, en prenant une partie ou en se précipitant vers celle qui peut avoir raison ou tort. Il faut se présenter tel un arbitre sur un terrain de jeu. C'est-à-dire, être impartial.

Ensuite, vous devriez réaliser des actions qui vont montrer aux personnes impliquées, les inconvénients liés à leur conflit et leur engagement.

Enfin, il faut connaitre les enjeux du problème pour qu'il ne s'empire pas.

2- Savoir écouter les opposants

Jadis, pour la résolution des problèmes, il fallait entrer en jeu. Mais à ce niveau, il faut se présenter comme un médiateur entre les opposants. C'est-à-dire que vous serez la personne qui écoutera la dispute et qui proposera ensuite les solutions adéquates. En écoutant les antagonistes attentivement, on décèlera mieux la source du problème. Et vous pourrez ainsi trouver un consensus qui arrangera les opposants.

3- Savoir dialoguer

Pour apaiser le conflit, vous devez mettre en œuvre un dialogue entre les antagonistes. Le dialogue doit s'organiser en trois étapes : une rencontre individuelle, une rencontre mutuelle et enfin un dialogue final. La rencontre individuelle consiste à écouter attentivement les versions de chaque partie. La rencontre mutuelle sert à confronter les antagonistes sous la présence d'un médiateur, l'objectif étant d'arriver à une entente finale. Cette dernière va aboutir à un accord qui mettra fin au conflit.

4- Faire un engagement sur l'impact

Une autre manière de gérer un conflit est de monter un engagement qui incitera les opposants à reconnaître leur responsabilité dans le conflit ainsi que les impacts que ceci pourrait engendrer. De cette manière, le conflit pourra se dérouler sous forme de négociation n'usant d'aucune violence. De plus, l'altercation devra demeurer sous surveillance.

5- Éviter les erreurs

Il ne faut jamais commettre la moindre erreur dans le cas d'une gestion de conflit pour permettre que celui-ci se passe à merveille. Pour cela, il faut éviter de prendre parti. C'est-à-dire le fait de donner raison à l'un ou donner du tort à l'autre. De plus, il ne faut non plus faire des actions qui pourront amplifier la tension. Il faut donc savoir être sérieux et délicat.